Un « Je n’aime pas » sur Facebook, ça vous intéresse?

! Attention : Ce billet a été écrit il y a plus d'un an. Il est fort possible que les informations proposées ne soient plus valables et/ou à jour.

J’ai « retweeté » un tweet de David Carle (très bon gars à suivre, vraiment!) qui menait à un article nommé Five Reasons Why Facebook Needs a « Dislike » Button. Si je résume l’article en quelques mots, Facebook n’a pas vraiment l’intention de faire un bouton « Je n’aime pas », mais ça ne veut pas dire que ça ne viendra pas.

Les 5 raisons sont : 1 – Les gens en veulent vraiment un, car il y a 3,2 millions de fans d’une page qui en réclame un 2 – Ça va simplifier le fait que l’on n’aime pas quelque chose comme un froncement des sourcils virtuel. 3 – Cela pourrait augmenter les revenus comme Digg l’a fait pour son programme d’appréciation de la publicité. 4 – Ça pourrait rendre les agressions de Facebook (quiz, jeux, etc.) plus passives et ça nous permettrait de perdre moins de temps à les masquer. 5 – Il en existe déjà, donc l’extension de Firefox.

Mashable (site web sur les réseaux sociaux très intéressant) avait justement consacré un article cette extension Firefox.

Intéressant ou pas? Personnellement, ça peut-être l’être, mais il y a certaines limites… à respecter! Tout

comme le bouton J’aime (ou Like si vous préférez), il ne faudrait pas en abuser! Il n’y a rien de plus « fatiguant » qu’une personne qui fait « J’aime » à chaque mise à jour Facebook d’une personne ou sur ses propres mises-à-jour! Ouch! Vous imaginez le scénario?  » Je n’aime pas, je n’aime pas, je n’aime pas  » à répétition! Si ça vous arrive, il faudrait commencer à repenser votre relation d’amitié Facebook avec cette personne!

Toutefois, comme l’indique l’article de Fast Company, ça nous permettrait de montrer ce que l’on n’aime pas et de faire disparaître tous les quiz ou jeux comme Farmville et ça nous permettrait de garder l’essentiel dans notre fil de nouvelles.

Seriez-vous intéressé à un « Je n’aime pas » sur Facebook? Serait-ce trop? Cela pourrait-il créer des conflits entre utilisateurs? J’aimerais bien lire vos commentaires à ce sujet!

Articles récents

Roch Courcy Écrit par :

Jeune trentenaire passionné par la course, les médias sociaux, l’actualité, la communication et les chats!

6 Comments

  1. 4 août 2010
    Reply

    Ceci rejoint très justement un billet, ou du moins une partie de billet que je viens d'écrire. La notion intéressante là dedans c'est que si nous ne lisons, visitons, aimons que ce qui nous est suggéré par notre clan et tribu nous nous coupons des points de vues adverses, alternatifs, divergents. Si tout le monde aime tout, et lit ce que tout le monde aime alors le web est un vaste gâteau aux fraises, insipide, sans goût, sans saveur. Si vous aimez le bleu il vous faut lire le rouge pour vous faire une opinion. Sinon, vous agissez en mouton: j'aaaaaime. Voici le lien ;-) http://www.orenoque.com/20100804381/reseaux-soc

    • 5 août 2010
      Reply

      Merci Louis de ton commentaire. C'est drôle à dire, mais j'aaaaime ton j'aaaaime! Effectivement, il est important d'avoir une diversité d'opinion dans le web et un peu partout en plus. Bon billet en passant!

  2. 4 août 2010
    Reply

    Ceci rejoint très justement un billet, ou du moins une partie de billet que je viens d'écrire. La notion intéressante là dedans c'est que si nous ne lisons, visitons, aimons que ce qui nous est suggéré par notre clan et tribu nous nous coupons des points de vues adverses, alternatifs, divergents. Si tout le monde aime tout, et lit ce que tout le monde aime alors le web est un vaste gâteau aux fraises, insipide, sans goût, sans saveur. Si vous aimez le bleu il vous faut lire le rouge pour vous faire une opinion. Sinon, vous agissez en mouton: j'aaaaaime. Voici le lien ;-) http://www.orenoque.com/20100804381/reseaux-soc

  3. 4 août 2010
    Reply

    D'accord, c'est une bonne idée, mais à condition que ce bouton « Je n'aime pas » soit assorti d'une plage de commentaire dans laquelle on peut justifier et entamer une discussion.
    Sans cela, c'est beaucoup trop agressif et brutal.
    Comme dans la vie réelle, vous ne pouvez pas dire aux gens « J'aime pas » et puis voilà! On entame un dialogue, on y met des formes pour dire qu'on n'est pas d'accord… en tous cas, moi je fais comme ça…

    • 5 août 2010
      Reply

      Merci Benedicte, pour votre commentaire. Effectivement, un J'aime pas tout seul peut devenir agressif et provoquer une réaction négative chez certaines personnes! Une boîte de commentaires supplémentaire, bonne idée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *