Crise politique en Iran | le web… au service des opposants?

! Attention : Ce billet a été écrit il y a plus d'un an. Il est fort possible que les informations proposées ne soient plus valables et/ou à jour.

Évidemment, si vous suivez ce qui se passe dans le monde, vous n’ignorez pas la crise politique actuelle qui se déroule en Iran. Tout a commencé, suite à la réélection du controversé président (actuel) Ahmadinejad, les opposants et partisans du candidat réformateur Hossein Moussavi ont manifesté contre les résultats qui leur semblent biaisés.

Je vous invite à lire le dossier de Cyberpresse à ce sujet.

iran

Le monde entier a les yeux rivés sur l’Iran où il y a eu des morts durant les manifestations. Les journalistes étrangers ne sont plus autorisés à y être, mais ils détournent les restrictions et il y en a même qui sont emprisonnés!

À l’ère du web, Google, Facebook, YouTube et Twitter ont été mis à profit.

Selon Technaute; […] Google et Facebook ont offert en vitesse des services en farsi. Des utilisateurs de Twitter essaient de servir de couverture à des internautes à Téhéran, d’autres ont configuré leurs ordinateurs pour servir de points de relais afin de contourner la censure iranienne. […]

Dans le sillage de la présidentielle contestée du 12 juin en Iran, entreprises internet et utilisateurs du web se sont mobilisés pour aider les contestataires iraniens à communiquer et s’organiser.

Twitter a ainsi reporté une opération de maintenance pour que les internautes continuent d’avoir accès à la plate-forme de micro-blogs, tandis que des dizaines d’Américains ont mis en place des serveurs proxy (serveurs mandataires) pour permettre à des Iraniens de se rendre sur des sites web bloqués dans leur pays. […]

Le gouvernement a «filtré Facebook mais nous utilisons un proxy», expliquait un habitant de Téhéran sous couvert d’anonymat dans un e-mail vendredi. «Nous protesterons jusqu’à ce qu’ils changent les résultats. Nous espérons».

Arik Fraimovich, un Israélien de 24 ans, a créé une application permettant à des internautes qui utilisent Twitter de teinter facilement les images de leur profil en vert, la couleur devenue le symbole de la campagne du candidat réformateur Mir Hossein Moussavi, qui demande l’annulation du scrutin officiellement remporté par le président sortant Mahmoud Ahmadinejad. […]

Voici le lien à utiliser si vous voulez modifier votre compte Twitter en appui à ce mouvement!

YouTube, site de partage vidéo de Google, est devenu de facto une chaîne d’informations sur les événements en Iran. Une recherche sur le mouvement de protestation contre les résultats officiels de la présidentielle iranienne aboutissait ainsi à près de 4000 résultats vendredi après-midi. YouTube dirigeait également les internautes vers son blog politique Citizentube, avec de fréquentes mises à jour de clips en provenance de l’Iran.

Il y a même eu un autre mouvement demandant à Google de modifier son logo en appui à ce qui se passe actuellement en Iran. Cliquez ici pour visiter le site web en question.

De jour en jour, de nouvelles informations nous parviennent… Qu’en est-il de la fiabilité des sources? On peut se poser la question! Bref, on peut facilement remarquer que le web influence beaucoup et permet à une crise locale de devenir une crise internationale.

C’est à suivre!

Articles récents

Roch Courcy Écrit par :

Jeune trentenaire passionné par la course, les médias sociaux, l’actualité, la communication et les chats!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *