Retour sur mon Défi du voyageur au Marathon d’Ottawa

C’est terminé. Oui, j’ai réussi à terminer et SURTOUT, à faire le Défi du voyageur du Marathon d’Ottawa! Retour sur une expérience plus que folle.

Par une belle (peut-être plus folle) soirée de janvier 2017, j’ai décidé de m’inscrire à ce défi. Même si le mot défi était présent, je l’ai réellement réalisé la taille et l’ampleur du défi qui m’attendait, peut-être une semaine avant. Les inondations qui ont frappé Gatineau ont fait en sorte que je n’ai pas pu autant optimiser mon entraînement comme je l’aurais souhaité. Bref, les 27 et 28 mai derniers, j’ai couru trois courses en l’espace de 24 heures : 5 kilomètres, 10 kilomètres et un demi-marathon pour un grand total de 36,1 kilomètres et ça a été loin d’être facile!

Cette année, l’organisation du Marathon d’Ottawa a introduit une nouveauté en plus de souligner le 150e anniversaire de la Confédération canadienne : des défis; soit le Défi du voyageur (5 km, 10 km et 21,1 km) et le Défi du bûcheron (2 km, 5 km,
10 km et 42,2 km!)
.

Selon Sportstats, il y a eu 261 participants au Défi du voyageur et 153 participants au Défi du bûcheron. Donnée intéressante : il y a plus de femmes qui ont fait le Défi du voyageur tandis que le Défi du bûcheron a rejoint plus d’hommes que de femmes.

Courir autant de kilomètres en si peu de temps, c’était une première pour moi. Ce qui me faisait le plus peur, c’était la gestion de mon énergie. Je ne devais pas courir ma course de 5 kilomètres trop rapidement pour pouvoir courir la course de 10 kilomètres avec mon frère environ 2 heures après! Et que dire du demi-marathon le lendemain matin?

Voici comment ça s’est passé pour chaque course. Il faut préciser que la température était très belle, surtout pour les spectateurs, parce que j’ai eu chaud! ;)

5 kilomètres

C’était la première fois que je participais à la course de 5 kilomètres de la Fin de semaine des courses d’Ottawa. 8 918 coureurs et coureuses étaient au rendez-vous avant 16 h pour courir cette course.

Je vais être très honnête, je l’ai trouvé plate, surtout le début du parcours. On passe par une partie du centre-ville d’Ottawa, principalement dans le coin des affaires et du Parlement et comme c’était un samedi après-midi, il n’y avait pas tant de monde que cela. Pas autant qu’aux environs du canal Rideau mettons. C’est peut-être parce que je suis habitué au parcours du 10 kilomètres que j’ai trouvé celui-ci peu intéressant.

Parcours du 5 kilomètres d’Ottawa.

Bref, j’ai pris mon temps pour ce 5 km. Je savais que je n’allais pas battre de record. Je me suis même permis de marcher pour reposer mes jambes et profiter de ma première partie du Défi du voyageur! C’est pourquoi j’ai terminé mon 5 km en 33:48, ce qui m’a placé 3 460e sur 8 918 personnes.

10 kilomètres

Près de 2 heures plus tard, c’était au tour de la course de 10 kilomètres que je faisais avec mon frère, Richard, qui participait à ce type d’événements de grande envergure pour la première fois. Première course de 10 kilomètres pour lui, je-ne-sais-plus combien pour moi, mais c’était ma 4e course de 10 kilomètres à Ottawa.

Mon grand frère et moi avons donc couru avec 10 909 autres coureuses et coureurs! ;)

Le classique des classiques cette course. Je ne me tannerai jamais! Même s’il faisait chaud et que ça fait pas mal d’entonnoirs plus de 10 000 personnes qui courent au même endroit.
Richard et moi avons pris notre temps, surtout parce que je devais me garder de l’énergie pour mon demi-marathon le lendemain matin! On a marché plusieurs fois et je n’ai aucune honte à le dire!

J’ai terminé la deuxième partie de mon Défi du voyageur en 01:13:52. Mon frère en 01:13:25 parce qu’au dernier 400 m, il a décidé de « sprinter » un peu. Je pensais pouvoir le faire plus rapidement, mais bon, il me restait 21,1 km à faire le lendemain! :O

Parlant du lendemain matin, j’avais vraiment les mollets tendus après avoir couru 15 kilomètres. Heureusement avec le repos et un bon massage des jambes, j’ai été capable de me lever et d’aller courir le lendemain matin.

Demi-marathon

Dès 8 h, j’étais à l’hôtel de ville d’Ottawa afin de me préparer à courir 21,1 km. J’étais dans une forme relativement correcte et je me disais que je devais le finir, tsé, tant qu’à avoir commencé le Défi du voyageur! ;)

Le départ était prévu pour 9 h et chose que je ne savais pas, c’est au demi-marathon qu’il y avait le plus de coureuses et de coureurs! 13 475 pour être exact. C’était franchement très impressionnant!

Je suis donc parti de façon plutôt relaxe parce que, n’oubliez pas : j’avais déjà encaissé 15 kilomètres la soirée d’avant, mais également parce que le soleil a décidé de se pointer le nez et il était présent! Par soucis de ne pas me déshydrater, j’ai décidé d’arrêter et de boire à chaque station d’eau, soit environ aux trois kilomètres.

Malgré tout, en raison de la chaleur et parce que j’étais très fatigué, il a été dur de courir ce demi-marathon. Le parcours est très l’fun et j’ai été agréablement surpris de voir que nous passions par Gatineau! :)

Comme dans la course de 10 kilomètres, il y a pas mal de gens tout le long du parcours, principalement dans les quartiers résidentiels et près du pont Alexandra qui enjambe la rivière des Outaouais.

J’ai donc couru le demi-marathon en 02:51:28, soit environ 21 minutes de plus que mon premier à Toronto. Est-ce que ça m’affecte? Bof, non, je voulais seulement le terminer, idéalement avant d’atteindre le 3 h, et donc relever le Défi du voyageur au complet. C’est ce que j’ai fait!

Là, LA FAMEUSE question! Est-ce que je vais refaire un tel défi? Je ne pense pas. Je ne ferme pas la porte aux défis, comme celui de courir un marathon, un jour, mais pas aussi intense comme le Défi du voyageur. Ceci dit, je suis vraiment content de l’avoir fait, même si mon corps me rappelle encore ces jours-ci le défi qu’il a relevé. ;) Heureusement que ma famille et mes amis m’ont encouragé dans ce défi de fou!!

Au fil d’arrivée du demi-marathon avec mon frère qui voulait m’encourager une dernière fois! :)

Parlant de défi, ma prochaine course sera le tour du Lac Brome le 18 juin prochain!

Articles récents

Roch Courcy Écrit par :

Jeune trentenaire passionné par la course, les médias sociaux, l’actualité, la communication et les chats! Ah oui, je suis aussi conseiller médias sociaux à la Ville de Gatineau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *