Ford et les médias sociaux

! Attention : Ce billet a été écrit il y a plus d'un an. Il est fort possible que les informations proposées ne soient plus valables et/ou à jour.

Si je vous dis Ford, pensez-vous premièrement aux médias sociaux? Oui, fort probablement, on a tous entendu parler du lancement exclusif sur Facebook du Ford Explorer 2011. Oui, Ford se positionne comme une entreprise à l’affût des nouvelles technologies. Voici quelques faits trouvés à propos de l’utilisation des médias sociaux comme Twitter et Facebook par Ford:

En 2010, Ford a utilisé les médias sociaux sur une base quotidienne afin de faire parler de ses produits. Par exemple, Ford a créé un profil Twitter nommé « AJ » pour le lancement de la Fiesta, afin de donner une « voix » au véhicule – un concept élaboré en collaboration avec les étudiants de l’Université du Michigan. AJ a fait une tournée des États-Unis et utilisait Twitter pour informer ses « followers » de son périple.

J’adore! Je ne savais rien du tout à propos de cette campagne sur Twitter mais heureusement, l’article de Switched est très complet à ce propos. On voit souvent plusieurs personnes et moi-même, je le mentionne, on doit humaniser les marques sur les médias sociaux, c’est plus payant, je crois! Je peux être dans le champ et vous me corrigerai alors! :)

Le nouvel Explorer 2011 a été lancé directement en ligne, via Facebook et Twitter, dévoilant du contenu exclusif à ses fans et followers – une toute première de l’industrie ! Après son lancement officiel en juillet 2010, chaque événement local, en Amérique du Nord, ont eu leur moment de gloire sur Facebook puisque des photos de chacun de ceux-ci y étaient partagées.

Ça aussi, les gens ont en beaucoup parlé, l’été dernier. Une initiative vraiment intéressante de la part du constructeur automobile américain. Évidemment, les médias traditionnels et les  relations publiques traditionnelles devaient être de la partie, car une campagne uniquement sur les médias sociaux et qui fonctionne à ce point, je doute que ça existe. Je serais prêt à avoir vos exemples!

Pour terminer, voici quelques  faits saillants à propos de Ford et les médias sociaux:

En 2009, Ford dépensait déjà le ¼ de son budget marketing dans l’implantation de stratégies de médias sociaux – soit le double de sa compétition.

Le « buzz » Fiesta a généré à lui seul :

  • Plus de 11 000 vidéos sur Youtube et 4,5 millions de visites;
  • 15 000 de tweets et plus de 3,5 millions en circulation Twitter;
  • 11 millions en circulation médias sociaux (incluant Youtube, Facebook et Twitter).

Je vous propose de voir une infographie très intéressante sur l’utilisation des médias sociaux par l’industrie automobile sur le site de Mashable.

Pour terminer, vous pouvez devenir fan de la Fiesta, de l’Explorer et suivre le blogue officiel de Ford (en anglais uniquement).

Articles récents

Roch Courcy Écrit par :

Jeune trentenaire passionné par la course, les médias sociaux, l’actualité, la communication et les chats!

4 Comments

  1. 7 mars 2011
    Reply

    Excellent comme toujours Roch!

    On remarque de plus en plus que Ford utilise des commentaires et des questions posées Facebook dans ses récentes publicités télévisuelles et imprimées. À la télé, ce sont des commentaires alors que dans les magazines (Touring, de CAA Québec entre autres), ce sont des questions des fans Facebook auxquelles l’entreprise réponds. Une belle façon de jumeler les différents médias et se positionner avantageusement dans le monde des médias sociaux!

    Un exemple à suivre, sans contredit!

    • Roch
      8 mars 2011
      Reply

      Bonjour Kaven!

      Merci d’avoir passé ici et d’avoir commenté mon billet! Effectivement, j’avais remarqué que Ford mélangeait le traditionnel avec les médias sociaux dans leurs publicités, une façon ingénieuse que l’on ne voit pas très très souvent à mon avis! Ford se positionne très bien, un bel exemple oui! :)

  2. 7 mars 2011
    Reply

    Bonjour,

    Très bon billet sur le « mind share » que Ford vise par le biais des médias sociaux. Et cela semble bien lui réussir. Par contre, ce serait vraiment intéressant de connaître aussi le véritable retour contre investissement (ROI) à la suite de ses diverses mesures d’engagement. Une récente manchette dans Cyberpresse faisait état d’une baisse des ventes de 10% au Canada. Cette baisse aurait-elle été plus marquée sans les médias sociaux ?

    http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/automobile/201103/01/01-4375076-les-ventes-de-ford-ont-chute-de-10-au-canada.php

    En fait, le fameux ROI, ce n’est pas du retour contre influence ou encore du retour contre intérêt. Il faut être en mesure de démontrer un retour en argent sonnant. Et cela semble encore assez difficile avec les médias sociaux parce qu’il s’agit d’un investissement à moyen et long terme. J’ai bon espoir par contre que le secteur automobile puisse démontrer éventuellement un véritable retour contre investissement ($$$).

    Merci. ;-)

    Patrice Leroux

    • Roch
      8 mars 2011
      Reply

      Bonjour Patrice,

      Merci pour votre commentaire. C’est une épineuse question qui revient souvent lorsque l’on parle des médias sociaux, le fameux ROI. Je ne sais pas si la baisse des ventes pour Ford aurait été plus significative sans les médias sociaux… Au moins, je me dis, la compagnie s’est lancée et c’est très bien comme ça! Il ne leur reste maintenant qu’à trouver un moyen fabuleux de calculer le ROI… :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *