Retour sur le demi-marathon KMS de Trois-Rivières

Ah Trois-Rivières, la ville de mes études au cégep, mais également une ville que j’adore et le 9 juillet, j’y suis allé courir le demi-marathon KMS.

Mais pourquoi KMS?! C’est le diminutif de Kraken Marathon Series, qui se décrit comme « LA SÉRIE DE COURSE A PIED LA PLUS FANTASTIQUE » sur leur page Facebook. Le demi-marathon KMS de Trois-Rivières était en fait, la deuxième course de la série de Kraken. Le 1er juillet, il y avait eu un demi-marathon à Hawkesbury, petite ville super sweet de l’est ontarien et il y a un autre événement de course à St-Donat, dans les Laurentides, le 7 octobre prochain.

Le demi-marathon KMS de Trois-Rivières était officiellement mon 3e demi-marathon, mais plutôt mon 4e après ceux de Toronto, d’Ottawa et le 20 km du Tour du Lac Brome. Contrairement à Ottawa et surtout au Lac Brome, la température a été parfaite. Comme la course débutait dans le secteur du Cap-de-la-Madeleine et passait près du fleuve, soit à l’arrière de l’amphithéâtre Cogeco et sur l’île St-Quentin, avec le petit vent, le 20 degrés se prenait très bien. Un parcours intéressant, surtout après 8 kilomètres.

Encore une fois, mon frère a décidé de courir lors du même événement de course que moi. Néanmoins, cette fois, il a couru le 10 kilomètres et moi, le demi-marathon. J’ai failli m’inscrire à la même course que lui, mais c’est le parcours qui m’a fait changer d’idée. Bravo à mon frère Richard, qui a complété son 10k en 01:03:44, son record :)

À l’arrière de l’amphithéâtre Cogeco; le fleuve se trouve de l’autre côté. Crédit : @roch

Contrairement à mes deux épreuves précédentes, je n’ai pas souffert cette fois-ci. J’ai même apprécié la longueur du demi-marathon KMS de Trois-Rivières. C’est après avoir franchi 15 kilomètres que la fatigue s’est fait ressentir. J’ai donc mangé des petits bonbons énergétiques pour me permettre de continuer à mon rythme et sans être essoufflé.

J’ai terminé le demi-marathon KMS de Trois-Rivières en 02:30:26, soit deux minutes de plus que mon record, soit mon premier demi-marathon à Toronto, mais plus rapide qu’à Ottawa et au Lac Brome ;).

J’étais content de moi, mais surtout de l’avoir « enjoyé » comme on dit par ici!

Je prends une plus longue pause des courses, car la prochaine, c’est le 21,1 km du Marathon SSQ de Québec (anciennement marathon des Deux-Rives) à la fin du mois d’août. Je participerai aussi à la Cool Dad Race avec ma fille, mon frère et ses enfants le 12 août, toujours à Québec.

Articles récents

Roch Courcy Écrit par :

Jeune trentenaire passionné par la course, les médias sociaux, l’actualité, la communication et les chats! Ah oui, je suis aussi conseiller médias sociaux à la Ville de Gatineau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *