Le Phare Enfants et Familles: une cause extraordinaire!

! Attention : Ce billet a été écrit il y a plus d'un an. Il est fort possible que les informations proposées ne soient plus valables et/ou à jour.

Comme vous le savez, je parle souvent de la présence d’entreprises/marques/organismes sur les réseaux sociaux et de leurs campagnes de publicité, etc. C’est justement grâce aux médias sociaux que j’ai connu le Phare Enfants et Familles et j’ai donc eu envie d’en parler ici. Je ne sais pas si vous vous souvenez d’avoir vu la publicité qui suit sur mon blogue? Je l’avais honorée d’être dans mon top 5 des publicités du vendredi de 2010 et en 3e position en plus! Je vous laisse la regarder une autre fois!

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=UvffutWBKTM]

Simple et efficace. J’ai donc eu envie de connaître plus amplement l’organisme et c’est surtout via la présence de Manon Durocher, Directrice du développement financier et des communications, que j’ai pu le faire.

La première question qui peut vous venir en tête est: qu’est-ce que le Phare Enfants et Familles?

Le Phare Enfants et Familles contribue au mieux-être des enfants dont la vie est menacée par une maladie nécessitant des soins complexes, afin d’apporter répit et soutien à leurs familles.

Pour réaliser sa mission, Le Phare opère la Maison André-Gratton, unique maison de soins palliatifs pédiatriques au Québec, offrant à la fois séjours de répit et soins de fin vie. L’organisme offre aussi du répit à domicile et de l’accompagnement aux familles. Tous nos services sont gratuits.

Répit

  • Visite d’un bénévole formé et supervisé au domicile de l’enfant malade.
  • Accueil de l’enfant malade à la Maison André-Gratton pour des séjours de durée variable cumulant annuellement jusqu’à 21 jours. La Maison André-Gratton est la seule maison de soins palliatifs pédiatriques au Québec offrant à la fois séjours de répit et soins de fin de vie.

Accompagnement de la famille
Conscient des défis familiaux inhérents à la condition des enfants, Le Phare Enfants et Familles offre différents services d’accompagnement aux parents, aux enfants malades, aux frères et aux sœurs.

Soutien et soins médicaux de fin de vie
Afin de permettre à la famille de vivre le plus sereinement possible ce passage vers la mort, Le Phare Enfants et Familles offre une autre avenue entre le domicile et l’hôpital en prodiguant à la Maison André-Gratton, des soins médicaux de fin de vie et en accompagnant l’enfant et les membres de sa famille.

Lourde comme mission pourriez-vous vous dire? Non, lorsque l’on visite le Phare et plus particulièrement la Maison André-Gratton, ça respire la bonne humeur et rien n’est lourd. On est content de vous accueillir, de vous présenter tout le monde et de vous faire faire le tour et de vous expliquer tout ce qui est fait là-bas. Une transparence inégalée et on comprend la cause seulement à 100% en faisant une telle visite. Allez y faire un tour et vous serez touchés, tout comme moi je l’ai été, lorsque Manon m’a fait visiter la maison André-Gratton et les bureaux du Phare. Les valeurs de l’organisme, le respect, la solidarité, la bienveillance et l’engagement envers les enfants et la famille y sont bien implantés et on n’a pas besoin de se les faire expliquer 2 fois avant de comprendre que ces valeurs transparaissent parmi tous les membres du Phare, autant le personnel, les bénévoles que les visiteurs et même les enfants accueillis.

C’est en 1999 que le Phare Enfants et Familles a démarré ses opérations grâce à sa fondatrice, Michèle Viau-Gagnon. Entre 1999 et 2007, le Phare offrait uniquement un programme de répit au domicile des familles. Ce programme est toujours offert et l’année 2007 marque l’ouverture de la maison du Phare, la maison André-Gratton, qui est la première et l’unique maison de répit et de soins palliatifs pédiatriques au Québec.

Selon les données du rapport annuel 2009-2010:

Ce sont 204 enfants qui ont bénéficiés des services du Phare, Enfants et Famille;

Les enfants en séjour provenaient de 11 régions différentes du Québec, avec 872 séjours pour un total de 2 780 nuitées et la durée moyenne de leurs séjours était de 3,2 jours.

Je parle souvent de publicité et de campagne sur mon blogue, alors je ne peux m’empêcher de souligner la publicité que j’ai utilisé pour illustrer mon billet de blogue. C’est une réalisation de l’agence Zip Communication. Il s’agit d’une publicité imprimée qui est dans le même ton que la publicité télé. On ne cherche pas à «faire pitié» au Phare Enfants et Familles, au contraire, on veut rendre les enfants heureux et ils m’ont semblé l’être tous, au grand plaisir des parents qui peuvent se reposer et en profite sûrement, car avoir un enfant malade, c’est, selon moi, un «emploi à temps plein». Même un enfant en pleine santé requiert beaucoup de temps et d’énergie de la part des parents, alors imaginez un enfant atteint d’une maladie dégénérative…

Pour terminer ce billet, je vous invite à faire un tour sur le site Internet du Phare et d’y faire un don. Vous pouvez également les rejoindre sur Facebook, ici. On peut également lire un excellent article du Journal de Rosemont qui avait consacré un dossier spécial au Phare, à l’occasion de son 10e anniversaire, en 2009-2010.

Longue vie à cet organisme et n’hésitez pas à vous y impliquez, vous serez enchantés!

Articles récents

Roch Courcy Écrit par :

Jeune trentenaire passionné par la course, les médias sociaux, l’actualité, la communication et les chats!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *