Les formes d’interaction possibles entre l’internaute et une marque

! Attention : Ce billet a été écrit il y a plus d'un an. Il est fort possible que les informations proposées ne soient plus valables et/ou à jour.

J’ai trouvé cette image sur le blogue de Kinoa et je la trouve intéressante.

Lire : c’est la première forme d’interaction marketing.  L’engagement est ici réduit au strict minimum. C’est toutefois un bon point de départ puisque vos contenus sont consultés. Ici seule l’augmentation du nombres de vos visiteurs / lecteurs vous donnera une indication de la pertinence de vos contenus.

Partager : c’est encore une forme d’interaction peu contraignante car le lecteur n’a généralement qu’à cliquer sur un bouton pour partager (sur Twitter ou Facebook, par exemple) le contenu qu’il est en train de lire. Toutefois, s’il partage vos contenus c’est qu’à priori il les a trouvé intéressants et cherche peut-être également à engager une conversation avec ses « amis » autour de vos contenus.

Discuter : l’engagement commence ici à être important puisque l’internaute se donne la peine de discuter de vos contenus avec ses amis ou « followers » sur les médias sociaux. Mais attention, la discussion n’est pas forcément positive et n’a pas lieu sur votre site Web ou votre blog. C’est ici toute la problématique de l’e-réputation qui vous impose d’écouter ce qui se dit de vous ou de votre marque sur les médias sociaux et de savoir comment réagir lorsque nécessaire.

Critiquer : l’engagement est ici très élevé puisque l’internaute va se donner la peine de critiquer vos contenus ou vos produits et services directement sur votre site ou sur votre blog. Il cherche donc à engager une relation directe avec vous pour partager par exemple des idées, un mécontentement ou au contraire des remerciements. La différence avec la forme d’interaction précédente « discuter » est que l’internaute cherche bien à vous adresser directement un feed-back plus qu’à échanger avec ses amis.

Créer : c’est bien évidemment la forme d’engagement la plus forte puisque c’est celle qui demande le plus d’efforts de la part de l’internaute. Il peut s’agir par exemple de co-conception, de User Generated Advertising , de User-generated Content, de Marketing collaboratif / participatif, de co-production…

Cette classification me semble correcte et évidente. Où en êtes-vous par rapport à cela? Pensez-vous être près de la création pour une marque? J’aimerais vous entendre là-dessus!

Articles récents

Roch Courcy Écrit par :

Jeune trentenaire passionné par la course, les médias sociaux, l’actualité, la communication et les chats!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *