Élections provinciales #QC2014 : Option Nationale et les médias sociaux (5/6)

! Attention : Ce billet a été écrit il y a plus d'un an. Il est fort possible que les informations proposées ne soient plus valables et/ou à jour.

Depuis le 5 mars dernier, nous sommes en élections générales au Québec. Voyons voir ce que font les six principaux partis sur les médias sociaux. Voici le cinquième article d’une série de six.

Je reprends la même formule que mon billet sur les élections fédérales de 2011.

J’analyserai donc la présence du Parti Québécois (PQ), du Parti Libéral du Québec (PLQ), de la Coalition Avenir Québec (CAQ), de Québec Solidaire (QS), d’Option Nationale (ON) et du Parti Vert du Québec (PVQ) sur les médias sociaux. Quels sont les points forts et les points faibles, selon moi? Continuez à lire. ;)

Aujourd’hui, je parlerai d’Option Nationale.

Site Web d'Option Nationale au 21 mars 2014.
Site Web d’Option Nationale au 21 mars 2014.

Le parti Option Nationale a décidé de mettre, bien visible, les candidats et les « Call-to-action » pour attirer des nouveaux membres et des dons. La place accordée aux médias sociaux sur leur site Web est assez bonne, on y a intégré le widget Facebook et YouTube. Sinon, on retrouve toutes les présences du parti au bas.

Fait intéressant, on nous invite à télécharger des avatars pour notre profil Facebook. Une idée que j’ai vu sur le site Web du PQ, mais pas ailleurs, il me semble.

À première vue, on dirait qu’ON voulait être partout, sur toutes les plateformes: Facebook, Twitter, Google+, LinkedIn, YouTube, Flickr et Wikipédia. Ce sont tous des liens qu’ON fait sur son site.

Facebook

ON rejoint plus de 29 000 personnes sur Facebook. (au 23 mars) Le parti arrive bon troisième après les deux autres partis de gauche, soit le PQ (1er) et Québec Solidaire (2e), mais bon, comme ce n’est pas le nombre d’adeptes Facebook qui font gagner des élections, on ne peut pas s’y fier.

Comme tous les autres, ON publie beaucoup de photos et met beaucoup de l’avant son chef actuel, Sol Zanetti. Je dirais même qu’ON n’a pas peur de publier sur Facebook. Je vois au moins 4-5 publications par jour.

En ce qui concerne les pages qu’ON « aime », on y trouve beaucoup de pages de circonscriptions, des médias et des pages liées à l’indépendance.

Seul fait cocasse : ON aime la page « Quebec Liberal Party » qui renvoie à la page officielle du PLQ. Les responsables voulaient faire de la veille concurrentielle et se se sont trompés? Fort possible.

Twitter

Sur Twitter, ON est suivi par près de 18 300 personnes. (au 23 mars) Contrairement à Facebook, ON est moins suivi sur Twitter que tous les autres, exceptés la CAQ. Le parti suit environ 1760 personnes, soit pour un ratio de 0,09%. Veuillez noter qu’ON n’a pas un compte vérifié.

Le parti utilise, dans presque tous ses tweets, le hashtag #OpNat, mais par contre, fait des erreurs de débutant comme débuter un tweet par un nom d’utilisateur, en l’occurence, le nom du chef. Cette pratique, si vous ne le savez pas, réduit votre visibilité. Par exemple, si je ne suis pas le chef d’ON, je ne verrai jamais ce tweet dans mon fil de nouvelles, car Twitter pense qu’il s’agit d’une réponse.

Une autre erreur? Dans la biographie, on mentionne :

Parti politique québécois fondé en 2011 dont l’objectif est de réaliser l’indépendance du Québec. Le chef d’Option nationale est @SolZanettiON. #opnat

Mais le compte officiel du chef est @SolZanetti. Tout simplement. Ça prend 30 secondes à changer. Surtout que lorsque l’on clique sur @SolZanettiON, on arrive sur un compte protégé qui mentionne « Suivez Sol Zanetti sur son compte officiel @Solzanetti ». Meh.

Parlons maintenant du compte du chef. Ce n’est pas encore tout à fait 2 000 personnes qui le suivent. Bien moins connu que son prédécesseur, Jean-Martin Aussant, Monsieur Zanetti reprend pas mal tout le contenu publié sur le compte officiel du parti.

YouTube

Sur YouTube, ON rejoint plus de 2 600 personnes. Comme les autres partis, on l’utilise pour y déposer le contenu audiovisuel, comme les publicités ou les vidéos du chef.

Bon coup, ON a fait le lien entre son site Web et YouTube, et, évidemment, un lien à Google+.

Google+

ON est pas mal populaire sur Google+. C’est plus de 700 personnes qui ont fait +1. C’est beaucoup plus que les 6 de la CAQ. Il y a quand même des interactions. Intéressant !

Fait à noter : Google n’a pas été mis à jour entre mai 2012 et mars 2014. Presque 2 ans.

LinkedIn

Je ne sais même pas pourquoi je vous en parle, ON ne fait rien sur LinkedIn, à part avoir une page officielle et être suivi par 222 personnes.

Flickr

En ce qui concerne Flickr, à part l’afficher sur le site Web, on n’utilise plus la plateforme depuis mai 2012. Voici la dernière photo du parti.

Concernant leur nom sur les plateformes. Facebook et Twitter n’ont pas le même nom. Un .QC a été ajouté à Facebook. Google+, Flickr n’ont pas été personnalisé et LinkedIn et YouTube ont le même nom que Twitter, soit « OptionNationale ».

Bref, je questionne l’idée d’avoir une présence partout. Ok, on peut les réserver, mais est-on obligé de les afficher. Dans le cas d’ON, je retirerais les logos de Linkedin, Flickr et Wikipédia de leur site Web. Et pour Google+, ça va dépendre de leur utilisation.

Le prochain billet portera sur le Parti Vert du Québec (PVQ).

Vos commentaires sur la présence d’Option Nationale sur les médias sociaux?

Billets reliés :

Articles récents

Roch Courcy Écrit par :

Jeune trentenaire passionné par la course, les médias sociaux, l’actualité, la communication et les chats!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *