Élections provinciales #QC2014 : le PQ et les médias sociaux (1/6)

! Attention : Ce billet a été écrit il y a plus d'un an. Il est fort possible que les informations proposées ne soient plus valables et/ou à jour.

Depuis le 5 mars dernier, nous sommes en élections générales au Québec. Voyons voir ce que font les six principaux partis sur les médias sociaux. Voici le premier article d’une série de six.

Je reprends la même formule que mon billet sur les élections fédérales de 2011.

J’analyserai donc la présence du Parti Québécois (PQ), du Parti Libéral du Québec (PLQ), de la Coalition Avenir Québec (CAQ), de Québec Solidaire (QS), d’Option Nationale (ON) et du Parti Vert du Québec (PVQ) sur les médias sociaux. Quels sont les points forts et les points faibles, selon moi? Continuez à lire. ;)

Aujourd’hui, je parlerai du Parti Québécois.

La page d'accueil du site Web du PQ au 18 mars 2014.
La page d’accueil du site Web du PQ au 18 mars 2014.

Si l’on fait un tour sur le site Web du PQ, on trouve facilement les différentes présences du parti sur les médias sociaux. Facebook, Twitter, YouTube, Instagram et Pinterest (?). Tout y est.

Facebook

Le PQ rejoint plus de 79 000 personnes (au 18 mars, midi). Ils ont une page vérifiée, avec le nouveau design et définissent clairement la page dans la section « À propos ». Durant la campagne, le PQ publie plus fréquemment et fait un résumé de la journée en images. D’ailleurs, les images semblent être la stratégie centrale du parti souverainiste. Ils utilisent aussi un raccourcisseur d’URL personnalisé, soit go.pq.org. Bonne idée. On a même pensé remplir la « Timeline », un autre bon coup. Un cours d’histoire rapide. Le PQ a aussi pensé à « aimer » les pages de ses candidats, encore un autre bon point. Le PQ a aussi une page Facebook vérifiée pour sa cheffe, Pauline Marois.

Twitter

Encore là, le PQ rejoint énormément de gens, environ 34 000 personnes (au 18 mars, midi) et c’est un compte vérifié. Le parti n’en suit que 2 607 (au 18 mars, midi), soit un ratio abonnements/abonnés de 0,077%. Je n’ai pas fait d’analyse exhaustive des gens suivis par le PQ, mais on y retrouve des candidats, des médias/journalistes et des militants. Selon le site Web twopcharts.com, le @PartiQuebecois est sur la plateforme depuis le 8 octobre 2009. Vous savez sûrement que la cheffe du PQ n’a pas de compte Twitter comparé à ses adversaires.

YouTube

Le PQ a créé sa chaîne en 2007. Elle contient plus de 1000 vidéos et rejoint environ 3 000 personnes. Une plateforme que le parti souverainiste utilise pour déposer son matériel audiovisuel, comme les publicités. Rien à dire de plus.

Instagram

Avec 456 abonnés, le PQ a un modeste appui sur la plateforme, mais en même temps, pour moi, la politique et Instagram, ça ne va pas naturellement ensemble. Donc, c’est pas si mal. Le parti ne suit que 75 personnes.

Pinterest

Ici, je ne comprends ce que le PQ veut faire. 3 tableaux (Changeons le monde un jour à la fois, Citations, Un peu d’histoire), 95 abonnés et 65 abonnements. OK ,mais je ne vois pas du tout la stratégie. Et le parti publie assez fréquemment et essaie de faire un « drive-to Web » grâce à Pinterest. J’aimerais bien voir les statistiques…



Pour terminer, je remarque le PQ n’est pas constant dans les noms d’utilisateurs. Alors que Twitter et Instagram ont le nom « PartiQuebecois », Facebook et YouTube ont « LePartiQuebecois » et Pinterest a « LePQ ». J’ose croire que c’est parce que les plateformes ont été créées au fil du temps, mais au moins, il y a un certain fil conducteur. Aussi, pour les 2 plateformes où l’on utilise le plus les « usernames » (Twitter et Instagram), on a les noms les plus courts.

Fait à noter, le PQ a aussi, son propre mini réseau social, soit, MON PQ, qui permet de s’impliquer et de militer.

Je ne sais pas si vous avez vu, mais il n’est pas possible de consulter leur site Web en anglais. Un peu normal pour un parti qui ne veut pas de débat en anglais.

Demain, c’est au tour du PLQ d’être analysé.

Vos commentaires sur la présence du PQ sur les médias sociaux?

Billet relié (Élections provinciales de 2012) : #qc2012 L’importance du vote pour le DGE

Articles récents

Roch Courcy Écrit par :

Jeune trentenaire passionné par la course, les médias sociaux, l’actualité, la communication et les chats!

4 Comments

  1. Gaëtane Borduas-Martin
    20 mars 2014
    Reply

    Bonjour,

    Je viens d’entendre la Conférence de Presse à la télévision dont, Mssrs. Bédard, St.Arnaud et Lebel du PQ déblatérer sur le PLQ ( comme cela fait 18 mois qu’ils répètent à l’Assemblée nationalel) c’est la faute de l’ancien gouvernement!

    Qu’ont-t-ils fait eux, un GROS RIEN!!! Si c’était si affreux avant comme ils prétendent, ils ne nous disent pas ce qu’ils ont fait de bien depuis qu’ils sont là (18 mois) car ils n’ont justement rien fait de bien pour nous les simples Québécois payeurs de taxes.

    Je ne pouvais en croire mes oreilles!

    À la veille d’une élection, au lieu d’essayer de nous convaincre de voter pour eux, en nous disant qu’ils vont améliorer le système de la santé, l’éducation et plus belle vie pour les aîné(e)s, etc.. en plus de nous dire qu’ils arrêteront de donner des paquets de subventions avec l’argent de nos impôts qu’ils n’ont pas, que les banques et tous commercants paieront des impôts comme tous les autres simple travailleurs Québécois, eh bien NON, ils ont pris du début à la fin de la Conférence à déblatérer sur leurs confrères.

    Eh bien, moi, j’appelle cela  »manger son prochain » j’en étais outrée!

    Vous avez bien deviné, je pense voter pour le Docteur Couillard.

    Monsieur Legault, devrait joindre le parti Libéral, il nous dit vouloir couper aux bons endroits afin que la majorité des travailleurs payeurs de taxes puissent vivre un peu plus.

    Le PQ n’apprendra jamais que lorsque vous avez $ 50. en poche, vous n’en dépensez pas $ 500. C’est à croire qu’il y a des personnes assez riche, qui n’ont aucune notion à se faire un budget.

    • 21 mars 2014
      Reply

      Merci d’avoir pris le temps de commenter et de donner votre opinion générale sur la campagne. On peut effectivement dire que la politique, c’est aussi une grande part de « chialer sur les autres ». Malheureusement, ça fait partie de la « game ».

  2. Gaëtane Borduas-Martin
    22 mars 2014
    Reply

    PKP (PQ

  3. Gaëtane Borduas-Martin
    22 mars 2014
    Reply

    PKP (PQ)

    Selon ses propres déclarations, PKP ne savait pas qu’en 2005, 2006, 2007, sa compagnie avait contribué 5 000,00$ dans le parti libéral, soit plus qu’au PQ. Nous savons à ce temps là, ce n’était pas lui qui s’occupait du bilan de la compagnie.

    PKP, qui a une santé fragile, dit s’être étouffé à la lecture du bilan financier (projet) des libéraux. Nous lui conseillons fortement de ne pas tenter de lire le bilan financier de Marceau qui a prit 18 mois à le préparer. Madame Marois a préféré aller en élection que de débattre ce bilan à la Chambre.

    Nous avons 2 questions pour PKP et il pourra demander de l’aide à Monsieur Despatie;

    1) Au niveau financier le PQ, Madame Marois, Monsieur Marceau disaient
    DÉFICIT 0, étant pressés par les libéraux de produire un bilan selon les règles. Il a soudainement déclaré que DEFICIT 0, égalait 3 milliards dans le TROU . Est-ce la façon que PKP opère sa compagnie.

    2) Le Québec a un déficit de 198 milliards. En se séparant, le Québec ajoutera à sa dette 160 milliards qui est sa portion de la dette fédérale. À ce moment, le Québec sera vu plus mal endetté que la Grèce, qui n’était plus capable de payer ses fonctionnaires. À ce moment le Québec sera devenu poour les financiers un risqué très élevé et les taux d’intérêt deviendront exorbitants. À ce moment, Ottawa ne sera plus là avec la péréquation. À ce moment, les Anglais tout au tour du Québec plogueront le Québec avec un embargom ce qui rendra les exportations impossibles et les importations (payées avec VOTRE DOLLAR QUÉBEC TIRE) deviendront aussi exorbitantes. Allez-vous à ce moment placer votre argent dans les paradis fiscaux ou allez-vous vous loger comme madame Marois au Mexique.

    À la pensée de ce qui précède, moi aussi, se lève mon POING EN L’AIR comme l’autre 76% des Québécois qui ne veulent rien savoir de la séparation, des référendums et de la petit élite crasseuse auquelle vous vous êtes joint. Le mensonge dure depuis 40 ans. Qu’avez-vous pensé? Nous avons notre pays et ne voulons rien savoir du vôtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *