Relations publiques | La mauvaise gestion d’Audiogram concernant Lhasa De Sela

! Attention : Ce billet a été écrit il y a plus d'un an. Il est fort possible que les informations proposées ne soient plus valables et/ou à jour.

La nouvelle de la mort de Lhasa De Sela a fait le tour du monde. Celle-ci est morte vendredi à l’âge de 37 ans à cause d’un cancer du sein.

Je l’avoue humblement, je ne connaissais pas la chanteuse, du tout. Cependant, en lisant un billet sur le blogue de Patrick Lagacé, nommé Audiogram: FAIL, je me suis dit que l’analyse des relations publiques d’Audiogram devait se faire… Voici ce qu’en dit le journaliste:

La nouvelle de la mort de Lhasa De Sela a commencé à courir sur le web, samedi. Sur Facebook et sur Twitter, notamment. Le journaliste Claude André, amie de la chanteuse, a publié un billet sans équivoque (le lien YouTube coiffant mon post vient de chez Claude André). Le hic, c’est que les sources officielles ne confirmaient pas le décès de la chanteuse. Son gérant a refusé de confirmer ou d’infirmer la nouvelle. Et sa maison de disques, Audiogram, a posé un geste consternant : sur Twitter, elle a annoncé que la chanteuse se portait bien et a demandé à la communauté Twitter de « tuer » cette rumeur. Puis, contacté au téléphone par les journalistes hier, le porte-parole de la maison de disques branlait dans le manche. […]

Or, on sait désormais que ce message sur Twitter a été publié après la mort de Lhasa De Sela, vendredi soir. Après ! […]

Effectivement, ce n’est pas fort… Démentir la mort d’une personne après que cela se soit réellement produit = OUCH! Est-ce que les relationnistes d’Audiogram étaient en vacances ou sur le party? Selon moi, ils n’ont pas compris la portée de leur action sur Twitter… Comme le dit Lagacé:

La gestion des communications d’Audiogram, dans cette triste affaire, est sidérante d’amateurisme. Si tu n’as pas l’info, tu dis Pas de commentaires. Si tu as l’info mais que la famille te demande de ne pas diffuser, tu dis encore Pas de commentaires, tout le monde va comprendre, vu la nature délicate du sujet. On ne parle pas, après tout, d’une rupture amoureuse. Or, ici, Audiogram a publié une fausseté, avec un enthousiasme déplacé, sur Twitter, consciemment ou pas. C’est ce que c’est : une fausseté. […]

Audiogram aurait dû se taire et confirmer la nouvelle par après au lieu de la démentir, et ce, même si la chanteuse était déjà morte! Que pensez-vous de toute cette affaire?

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=ZZ4JB2KBQ_w]

Articles récents

Roch Courcy Écrit par :

Jeune trentenaire passionné par la course, les médias sociaux, l’actualité, la communication et les chats!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *