Retour sur la « Resolution Run » du 31 décembre 2015

2015, quelle belle année de course et quelle belle année où j’ai réussi à relever MON défi personnel.

En effet, je l’ai répété souvent, je comptais courir une course chaque mois (ou presque) au courant de l’année 2015. J’en ai couru 10. Je n’en ai pas couru en février et en novembre 2015.

Au total, c’est 98 km parcouru, et ce, autant au Québec qu’en Ontario.

Pour terminer cette année en beauté, j’ai décidé, pour une deuxième année consécutive, de prendre part à la « Resolution Run« . En 2014, j’avais couru le 5 km, j’ai fait 10 km cette fois.

Mais qu’est-ce que la « Resolution Run »? C’est tout simplement une façon de débuter le Nouvel An du bon pied en établissant ou en conservant un mode de vie actif.

La « Resolution Run » en était à 31e édition, et ce, dans 56 villes, principalement au Canada, mais également aux États-Unis, sur deux jours (31 décembre ou 1er janvier).

Comme l’an dernier, la « Resolution Run » d’Ottawa avait lieu en soirée. Énorme changement au programme pour 2015, le départ de la course n’était près de l’intersection du Canal Rideau et l’avenue Pretoria. On partait du très joli Parc Landsdowne. Un endroit très intéressant pour débuter une course, mais les organisateurs n’avaient pas pensé à une chose : l’énorme bouchon de circulation causée par les coureurs aux alentours de la Place TD et du parc. Je ne suis pas arrivé en retard, mais je n’étais pas aussi à l’avance que d’habitude. Heureusement, j’avais déjà mon dossard ! ;)

Pour ce qui est de la course en elle-même, puisque le départ n’était pas au même endroit, le trajet différait. Les coureurs du 10K, comme moi, devait faire le trajet de 5K deux fois. Et sincèrement, je déteste, mais je DÉTESTE les courses où il faut faire deux fois le même trajet. De plus, à quelques endroits, il y a eu littéralement des bouchons de circulation puisque la route rétrécissait. Ayoye, ça te casse un élan. :/

En gros, je n’ai pas fait un super temps. J’ai fait mon 10K en 1:00:35. Rien de spectaculaire, mais comme je n’avais pas fait de course depuis celle de la South Ottawa Race Day, en octobre, j’ai quand même trouvé que j’avais bien fait. Psychologiquement, j’aurais aimé faire la course en bas d’une heure comme je l’ai toujours fait depuis ma course à Trois-Rivières en avril 2015.

Bref, une course intéressante à faire lors de la dernière journée de l’année! Ce n’est jamais facile de courir dans la neige ou le froid, mais les conditions étaient ok. Vous savez comment je déteste courir l’hiver; mon seuil psychologique étant -15 degrés Celsius.

Bref, 2015 a été une année de course très excitante et je débute 2016 en lion avec une course de 10 km, le 17 janvier prochain, soit celle de Richmond où j’en suis à ma deuxième participation. J’ai trouvé mon défi pour 2016, je vous en reparlerai plus tard. ;)

Articles récents

Roch Courcy Écrit par :

Jeune trentenaire passionné par la course, les médias sociaux, l’actualité, la communication et les chats! Ah oui, je suis aussi conseiller médias sociaux à la Ville de Gatineau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *