Contrat du métro de Montréal ou lorsque la STM fait des relations publiques

! Attention : Ce billet a été écrit il y a plus d'un an. Il est fort possible que les informations proposées ne soient plus valables et/ou à jour.

Je ne sais pas si vous avez lu l’édition du 14 juillet du journal Métro?

On y trouvait, dans une page entière, une lettre du directeur général de la STM, Monsieur Yves Devin.

L’article est nommé « La saga du des voitures de métro. Cliquez sur STM pour le lire.

En effet, je crois que la STM a voulu remettre les pendules à l’heure puisqu’elle a annoncé, mardi, qu’elle allait relancé l’appel d’offres pour le métro, car la réponse à l’avis d’intention de janvier 2010 de la compagnie espagnole CAF répond à toutes les exigences. Radio-Canada fait un bon résumé de toute cette « saga ».

Voici quelques extraits de la lettre.

LA « SAGA » DES VOITURES DE MÉTRO

Les médias empruntent cette expression pour parler du dossier du remplacement des voitures de métro, probablement parce que le processus est long et fastidieux. Nous comprenons très bien cela, car nous sommes au moins autant, sinon plus impatients, d’acquérir nos nouvelles voitures pour répondre à la croissance de l’achalandage. Il y a maintenant plus de quatre ans que le projet est lancé.

Pourquoi est-ce si long?

C’est la question que tous se posent. Les étapes que nous avons dû franchir jusqu’à maintenant pour nous conformer au processus d’acquisition expliquent cette situation. Le dossier a malheureusement pris la voie de la judiciarisation car Alstom, puis le Consortium Bombardier-Alstom, ont fait appel aux tribunaux, à un moment ou un autre, pour présenter leurs positions et faire valoir leurs intérêts. […]

On retient aisément de l’article que ce n’est pas la faute de la STM, mais c’est plutôt celle des différents acteurs impliqués… C’est une technique assez répandue, en relations publiques, de nier sa responsabilité et de faire porter le blâme sur les autres, mais est-ce la bonne technique? Je m’interroge…

Évidemment cette annonce ne réjouit pas du tout les usagers de la STM… C’est un dossier à suivre! Trouvez-vous que la STM gère bien ses relations publiques? Oui, assurément!

Articles récents

Roch Courcy Écrit par :

Jeune trentenaire passionné par la course, les médias sociaux, l’actualité, la communication et les chats!

3 Comments

  1. Pierreperras
    6 août 2010
    Reply

    MON COMMENTAIRE CONCERNE L ACHALANDAGE DE LA RIVE SUD. IL M APPARAIT IMPÉRIEUX DE RALLONGER LA LIGNE JAUNE POUR IMITER LAVAL EN FAISANT UNE CONNEXION AVEC LE TERMINUS DE ST-HUBERT, LA OU IL Y A LE STATIONNEMENT INTERMODAL POUR LE TRAIN QUI VA A LA STATION BONAVENTURE. ….DE LA SORTE, LES GENS AURAIENT ACCES AU CENTRE VILLE AUX LIGNES VERTES ET ORANGE RAPIDEMENT. VOICI CE QUE JE PROPOSE. UNE STATION A DE LA SAVANE ( QUI COUVRE AUSSI L' HOTEL DE VILLE DE lONGUEUIL) , UNE AUTRE À jACQUES CARTIER (COUVRANT LE PALAIS DE JUSTICE ET L HOPITAL pIERRE bOUCHER) UNE AUTRE AU cEGEP MONTMORENCY, UNE A L'ACTUELLE STATION lONGUEUIL uNIVERSITÉ DE sHERBROKE, UNEÀ jEAN dRAPEAU, UNE NOUVELLE STATION POUR LE CHUM, DONNANT AUSSI UN AUTRE ACCES AU vIEUX mONTRÉAL SANS PASSER PAR LE CENTRE VILLE, UNE A BERRI UQAM, UNE NOUVELLE A DES pINS – des pins et avenue du parc- (QUI DONNE ACcES AU ROYAL VICTORIA, AU STADE DES ALOUETTES ET A L HOTEL DIEU, AU COIN DE DES pINS ET dU PARC, ET ENFIN LA LIGNE SE TERMINERAIT A LA LIGNE BLEUE A EDOUARD MONTPEIT , RELIANT AINSI LE TERRAIN DES CARABINS A CELUI DE mCGILL. lES PASSAGERS EN PROVENANT DE LA RIVE SUD POURRAIenT DONC ARRÊTER au chum puis AU CENTRE VILLE AYANT ACCES AUX DEUX PRINCIPALES LIGNES, PUIS POURRAIENT POURSUIVRE JUSQU,A LA LIGNE BLEUE RAPIDEMENT. LA LIGNE JAUNE COMPTERAIT AINSI 8 STATIONS, d'ÉDOURD MONTEPETIT A ST-hUBERT

    • 10 août 2010
      Reply

      Merci Monsieur Perras. Votre proposition fait peut-être du sens, mais elle coûtera cher, assurément! Pour votre information, la prochaine fois, vous pouvez écrire en petites lettres, nous vous lirons quand même!

      Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *