Vivre avec le diabète

Premièrement, je tiens tout de suite à vous rassurer. Je ne fais pas partie des 830 000 Québécois vivent avec le diabète, soit plus de 10 % de la population. Toutefois, ça ne veut pas dire que le diabète me laisse indifférent, au contraire.

Ma mère, décédée en 2013, était atteinte du diabète de type 2 depuis 1997 ou 1998. J’ai pu voir les « ravages » que peut faire cette terrible maladie chronique. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) prévoit que le nombre de personnes diabétiques doublera d’ici 2030. C’est fou!

J’ai toujours eu peur de cette maladie, principalement parce que ma mère en était atteinte, mais également parce qu’un jour, à la fin de mon secondaire, j’ai demandé à ma mère de prendre ma glycémie. Pouvez-vous croire que j’étais à la limite d’en faire? Cependant, il faut croire que ça ne m’a pas assez ébranlé. Au fil du temps, j’ai observé ma mère vivre avec le diabète, mais sans vraiment m’en préoccuper. En 2013, lors d’un examen de routine chez le médecin, j’ai su que j’étais près d’avoir un taux de cholestérol trop élevé. Rien pour le diabète, heureusement. Vous connaissez probablement la suite, j’ai perdu 60 livres et tous les symptômes sont disparus. Je suis plus en forme que jamais depuis plus de deux ans! (Oui, je suis fier de moi)

Pourquoi je vous parle de ça, aujourd’hui? Parce que Familiprix m’a invité à tester leur toute dernière application « Mon diabète », conçue pour accompagner le patient diabétique au quotidien.

C’est quoi? Une application qui va permettre aux personnes souffrant de diabète de type 1, de type 2 ou de diabète de grossesse « de mieux gérer et comprendre leur maladie, en stimulant un mode vie sain ».

mondiabete

Familiprix avait déjà lancé deux autres applications « pour informer et relancer les utilisateurs sur l’importance et l’influence de leurs habitudes de vie » : Ma Pharmacie et Ma Grossesse.

Grâce à l’application mobile, « le patient peut maintenant comptabiliser les résultats de sa glycémie, la consommation de glucides, les doses d’insuline injectées, l’évolution du poids corporel et le suivi de l’activité physique ». Comme c’est une maladie chronique et qu’il faut vivre avec, l’application « Mon diabète » permet de mieux suivre et maitriser la maladie.

Conçue par Familiprix, en collaboration avec Mirego et une équipe de pharmaciens, l’application est téléchargeable gratuitement sur l’App Store et Google Play.

Que pensez-vous de cette application? Pensez-vous que ça va aider les personnes diabétiques? Je salue l’idée et je me dis, tsé, beaucoup de gens ont un téléphone intelligent, c’est donc un outil très pertinent.

Articles récents

Roch Courcy Écrit par :

Jeune trentenaire passionné par la course, les médias sociaux, l’actualité, la communication et les chats! Ah oui, je suis aussi conseiller médias sociaux à la Ville de Gatineau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *