Yo, l’app mobile inutile dont tout le monde parle

! Attention : Ce billet a été écrit il y a plus d'un an. Il est fort possible que les informations proposées ne soient plus valables et/ou à jour.

Connaissez-vous l’app mobile Yo? Fort possible, mais maintenant pas mal de monde en parle et la teste.

Premièrement, c’est quoi Yo?

Voici quelques infos tirées du journal Le Monde:

Une application (iOS et Android) appelée « Yo », qui ne sert qu’à échanger des « Yo » entre ses utilisateurs, aurait réussi à récolter plus d’1,2 million de dollars de promesses de financement de la part d’investisseurs – qui restent tous anonymes sauf un, rapporte TechCrunch.

Et oui, ce n’est que cela. Vous envoyez des YO à qui vous le voulez. Rien de plus simple comme le dit le slogan de l’application mobile.

Tellement trop simple qu’Apple aurait refusé l’application en pensant qu’elle n’était pas complète selon ThinkProgress.

Pour rajouter au ridicule de l’app, elle a été lancée un 1er avril…

Pour l’utiliser, vous n’avez qu’à choisir un nom d’utilisateur et ajouter des contacts en sachant leur nom d’utilisateur, leur envoyer des « Yo » et attendre qu’ils vous en envoient en retour.

Bref rien d’excitant, mais il y a clairement un « bulle » autour de cette app. Selon le blogue de HootSuite, Yo serait passé de 60 000 utilisateurs à 200 000 utilisateurs en 24 heures grâce à la couverture des médias.

C’est donc à cause d’un échange sur Twitter que je m’y suis inscrit :

Après l’avoir testé, j’en ai parlé sur Facebook et j’ai généré plus de 50 commentaires à propos de cette app folle dont tout le monde parle!

Bref, je ne pense pas que ça soit plus utile que les pokes de Facebook, mais si vous voulez tenter l’expérience, je suis Roch5 ;)

Comme le dit le créateur de l’app, elle sert à « communiquer sans rien avoir à écrire du tout ». Ça dit tout ! ;)

Source : Site Web officiel de YO

Articles récents

Roch Courcy Écrit par :

Jeune trentenaire passionné par la course, les médias sociaux, l’actualité, la communication et les chats!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *